Technologies de diffusion : laquelle choisir ?

La technologie de diffusion est le premier choix à faire. Si vous ne voulez pas être déçu, faites passer ce critère avant l’aspect visuel du diffuseur. Avant de décrire chaque technologie de diffusion, un peu plus précisément, sachez que :

  • Si vous diffusez des huiles essentielles pour leur efficacité thérapeutique, et que vous souhaitez donc une diffusion d’excellente qualité « technique », la diffusion par nébulisation (diffuseurs par nébulisation) s’impose.
  • Si vous souhaitez, à la fois, bénéficier des vertus des huiles essentielles, mais aussi donner une belle ambiance de diffusion à votre intérieur, il vaut mieux se tourner vers la brumisation, seule technologie permettant de voir la brume de diffusion. Très joli, et efficace. On parle de diffuseurs par brumisation ou de diffuseurs par ultrasons.
  • Si vous souhaitez un tout petit diffuseur nomade, misez sur une nouvelle technologie, qui n’a pas encore vraiment de nom, qu’on a baptisé ici « diffusion ultra-sonique sèche ».
  • Vous allez aussi croiser des diffuseurs par chaleur douce ou par ventilation qui ont, comme principal avantage, d’être peu chers.

1 – les différents type d’appareils de diffusion

– Les diffuseurs par nébulisation

La technologie

Comment ça marche ? Les huiles essentielles sont propulsées par une pompe, à la verticale, au travers d’une fine buse de verre. A la sortie de cette buse, un souffle d’air très rapide et transversal vient accueillir les huiles essentielles, qui sont donc projetées latéralement sur les parois de la verrerie extérieure. Le flux d’huiles essentielles et d’air sont, tous deux, très fortement accélérés par effet venturi, effet produit par la forme des deux buses. La grande vitesse de ces 2 flux, ainsi que l’angle avec lequel ils se croisent, crée une très forte dispersion des particules d’huiles essentielles qui sont donc propulsées dans l’atmosphère avec une forte cinétique et un très faible poids. L’idéal pour une bonne diffusion.

Avantages
  • La nébulisation est, à ce jour, la technologie de diffusion la plus avancée. C’est, en effet, la seule qui permette une diffusion aussi puissante, pouvant remplir des espaces allant jusqu’à 100 m² !
  • En outre, cette diffusion est entièrement froide, et les particules d’huiles essentielles sont particulièrement bien dispersées lors de leur projection : elles sont donc plus légères et restent en suspension dans l’air plus longtemps qu’avec les autres technologies.
  • Enfin, les nébulisateurs sont en général de très beaux produits, avec de belles verreries et des socles en matériaux nobles. Dans un salon, ils passent très bien…
Optez pour un nébulisateur si
  • Vous voulez diffuser des huiles essentielles dans un but thérapeutique (désinfection de l’air ambiant, ambiance zen, prévention maladies hivernales, etc.) : la nébulisation est dans ce cas toute indiquée !
  • Vous voulez faire un beau cadeau à quelqu’un : il s’agit de beaux objets, souvent conçus dans des matériaux nobles.
  • Vous voulez diffuser sur une grande surface : un nébulisateur peut aisément « traiter » 50 m², et laisser un fond d’odeur sur 100 m².
Inconvénients
  • Le principal inconvénient de la nébulisation, c’est le bruit léger qu’elle émet. Un nébulisateur émettra donc toujours un petit chuintement, pas dérangeant dans un salon, mais clairement impossible dans une chambre à coucher. En ce qui me concerne, ça ne me dérange pas trop (il s’agit d’un simple petit bruit de vibration), mais il y en a que ça peut déranger.
  • Le deuxième problème de la nébulisation, c’est le prix des diffuseurs. C’est clairement le haut de gamme en terme de technologie de diffusion, et il est donc difficile de trouver un bon nébulisateur sur internet à moins de 50 €.

– Les diffuseurs par brumisation

On les appelle aussi les diffuseurs par ultra-sons. Bien que moins puissante dans une visée thérapeutique, cette technologie ne doit surtout pas être négligée, car elle cumule de très nombreux avantages.

La technologie

Les diffuseurs par brumisation ont un fonctionnement beaucoup plus simple que les nébulisateurs. Le montage est simple : au fond du diffuseur se trouve une petite pastille à ultra-sons, qui émet des vibrations à très haute fréquence ; au-dessus de cette pastille, l’utilisateur du diffuseur verse de l’eau froide dans le réceptacle prévu à cet effet ; l’utilisateur verse l’huile essentielle à diffuser au-dessus de l’eau. Au contact de la pastille qui vibre, l’eau va émettre une brume d’eau froide (il ne s’agit pas de vapeur), brume qui emporte les particules d’huiles essentielles qui se trouve à la surface. Simple et efficace !

Optez pour un brumisateur si
  • Vous voulez diffuser efficacement des huiles essentielles, sans avoir besoin de puissance excessive.
  • Vous voulez absolument « voir » la diffusion : la brume qui se dégage est très visuelle, quasi-hypnotisant !
  • Vous avez entre 30 m² à « infuser » pour obtenir des effets thérapeutiques, 50 m² pour avoir juste une odeur de fond ;
  • Vous voulez un diffuseur qui fasse très peu de bruit, mais puissant quand même.
Avantages
  • D’une part, ces diffuseurs peuvent être très jolis, notamment grâce à la brume qui s’en dégage : cela induit un très bel effet visuel (j’utilise un brumisateur chez moi rien que pour cette raison !).
  • D’autre part, la brumisation est tout de même une technologie de diffusion efficace, et vous pourrez « infuser » sans problème une pièce de 30 m² avec un de ces diffuseurs. Et comme les brumisateurs sont souvent moins chers que les nébulisateurs, cette technologie peut se vanter d’avoir un rapport « surface de diffusion » vs « prix » vraiment optimal.
  • Et enfin, ils font très peu de bruit ! Un simple petit clapotement d’eau, qui n’a rien à voir avec le bruit de la pompe à air comprimé des nébulisateurs.
Inconvénients
  • Le premier inconvénient de ces diffuseurs concerne l’efficacité thérapeutique. En effet, contrairement à la nébulisation, les particules d’huiles essentielles ne sont pas projetées pures dans l’air, mais couplées à de lourdes particules d’eau sous forme liquide. Les principes actifs des molécules aromatiques vont donc rester moins longtemps en suspension dans l’air avant de retomber, diminuant ainsi la durée des effets des huiles essentielles. Attention : c’est moins bien que la nébulisation, mais ça fonctionne bien quand même !
  • Le deuxième hic que l’on peut trouver à cette technologie, c’est la fiabilité de certains produits. Il existe de nombreux diffuseurs par brumisation de mauvaise qualité et peu résistants (l’eau et l’électricité…). Un brumisateur à moins de 30 € ? Méfiez-vous.

– Les diffuseurs par chaleur douce

La technologie

C’est la technique de diffusion la plus simple. La règle de base concernant la diffusion des huiles essentielles, c’est de ne pas dépasser les 40 °C. Les diffuseurs par chaleur douce vont donc chauffer la ou les huiles essentielles… doucement. Vous avez donc sur ces diffuseurs un petit réceptacle, dans lequel on verse quelques gouttes d’huiles essentielles. Petit à petit, sous l’effet de la chaleur, les particules aromatiques volatiles sont propulsées dans l’atmosphère.

Optez pour un diffuseur par chaleur douce si
  • Vous voulez un petit diffuseur pas cher, pour commencer : les diffuseurs à chaleur douce sont d’une conception tellement simple dépassent rarement les 30 €.
  • Vous voulez diffuser des huiles essentielles pour mieux dormir dans votre chambre, et donc un diffuseur qui ne fait aucun bruit.
Avantages

La chaleur douce est très simple ! Très simple d’utilisation, très simple de conception. Cette simplicité induit deux avantages indéniables :

  • Ces diffuseurs sont peu coûteux, et en général très robustes. Si vous trouvez un diffuseur à chaleur douce cher et fragile, ne trouvez aucune excuse au constructeur ! Parce qu’au final, il ne s’agit que d’une simple résistance chauffante…
  • Cette technologie de diffusion ne fait absolument aucun bruit. Rien ne bouge, tout est inerte dans ce système, à part la chaleur. Et la chaleur… ça ne fait pas de bruit… normalement.
Inconvénients
  • Le hic de la chaleur douce, c’est la puissance. En étant honnête, les diffuseurs par chaleur douce sont bons pour une diffusion dans une chambre, mais pas plus. 20 m² grand maximum.
  • En outre, faites bien attention à ne pas acheter votre diffuseur à chaleur douce n’importe où : si le produit n’est pas fiable, vous risquez de dépasser les 40 °C avec les effets néfastes que l’on connaît sur la santé.

– Les diffuseurs par ventilation

La technologie

La plupart des diffuseurs par ventilation fonctionnent avec un buvard jetable, sur lequel on dépose les huiles essentielles, et au travers duquel on fait passer un puissant souffle d’air. Cependant, certains constructeurs ont dernièrement produit des diffuseurs par ventilation sans buvard. Mais le principe est le même : on souffle sur les huiles essentielles pour les faire décoller.

Optez pour un diffuseur par ventilation si
  • Vous voulez un petit diffuseur transportable, pour vous accompagner partout
  • Et que vous n’avez pas les moyens d’acheter un diffuseur à propulsion ultrasonique sèche.
Avantages
  • Tout comme la chaleur douce, la ventilation est une technologie très simple. Elle permet donc d’allier robustesse et prix raisonnable.
  • Ils sont enfin très discrets, pas au point de la chaleur douce, mais le bruit est normalement quasi-inaudible.
Inconvénients
  • Les diffuseurs par ventilation sont peu puissants. Ils sont parfaits pour une utilisation en voiture ou à côté de son ordinateur de travail, mais seulement pour des espaces assez confinés.
  • Le deuxième petit hic, ce sont les buvards. Les diffuseurs par ventilation sont les seuls diffuseurs à avoir besoin d’un consommable pour fonctionner. Ensuite, vous n’êtes pas obligé de changer ce buvard tous les 4 matins…
  • Et enfin, ces diffuseurs étaient à l’époque les seuls à consommer suffisamment peu d’énergie pour être nomades, avec un port USB ou une batterie. Mais depuis l’arrivée des diffuseurs secs à ultra-sons, ils sont battus sur leur propre terrain. Du coup, on ne voit plus trop l’intérêt de ces diffuseurs par ventilation, sauf pour les tout premiers prix.

– Les diffuseurs à propulsion sèche par ultrasons

La technologie

Principe très simple : les huiles essentielles s’imbibent dans une mèche et sont mises en contact direct avec une petite plaque métallique, qui vibre à très haute fréquence sous l’effet des ultrasons. Cette vibration projette de très fines particules d’huiles essentielles et crée un aérosol d’assez bonne qualité. Bien qu’ils fonctionnent eux aussi par ultra-sons, ne les confondez pas avec les brumisateurs. Ils ne fonctionnent pas à l’eau, et ne projettent pas de brume.

Optez pour la diffusion sèche par ultrason si :
  • Vous voulez un petit diffuseur transportable, pour vous accompagner partout
  • Vous voulez un diffuseur pour votre voiture
  • Vous voulez un petit diffuseur pour votre bureau ou votre ordinateur.
Avantages
  • Ils sont petits et transportables ;
  • En général ils fonctionnent sur port USB et batterie ;
  • La qualité de diffusion est assez bonne : idéale pour un petit bureau.
Inconvénients
  • Le seul inconvénient notable est la surface de diffusion. Ce sont en général de très petits diffuseurs, qui ne fonctionne que localement. Rien à voir avec les brumisateurs et les nébulisateurs.

2 – Quelle surface couverte par mon diffuseur ?

Même si les indications suivantes sont approximatives, qu’elles dépendent des diffuseurs et de la hauteur de plafond, elles vous donnent une idée de la technologie à choisir en fonction de la taille de votre pièce.

Pour simplement diffuser une ambiance olfactive

  • Pour une pièce de 100 m² : diffuseurs par nébulisation
  • Pour une pièce de 50 m² : diffuseurs par brumisation
  • Pour une pièce de 20 m² : diffuseurs par chaleur douce
  • Pour une pièce de moins de 10 m² : diffuseurs par ventilation

Pour diffuser avec un effet thérapeutique efficace

  • Pour une pièce de 50 m² : diffuseur par nébulisation
  • Pour une pièce de 20 m² : diffuseur par brumisation
  • Pour une pièce de 10 m² : diffuseur par chaleur douce
  • Pour une pièce de moins de 10 m² : diffuseur par ventilation

3 – Comment être sûr de la qualité d’un diffuseur ?

Les diffuseurs connaissent un succès récent, et sont assez facile à fabriquer. La totalité de la production se fait donc en Chine, et sur le web comme en magasin, le meilleur côtoie le pire. Même si la confiance que vous pouvez avoir dans un vendeur en particulier est irremplaçable, voici quelques critères qui peuvent aider à « sentir » la qualité d’un diffuseur.

  • Bien sûr, le prix est un élément décisif. Attention aux brumisateurs pas chers. Vigilance sur Amazon notamment, qui met en avant les petits prix sans se soucier de la longévité des produits.
  • Malheureusement, l’origine ne peut être un critère puisque la totalité des diffuseurs est produite en Chine.
  • Nous vous conseillons de privilégier les marques d’aromathérapie déjà réputées pour leurs huiles essentielles : elles feront attention de pas mettre en danger leur image de marque pour un diffuseur aromatique…
  • Vigilance aussi concernant les diffuseurs ayant trop de fonctionnalités (bluetooth, plusieurs huiles essentielles, réveil, etc) : faire un diffuseur qui diffuse bien pour un bon prix est déjà un sacré challenge et les fabricants qui tentent de tout faire négligent souvent la diffusion elle-même.
  • Pièces détachées disponibles à la vente ? C’est un bon test de l’expérience du vendeur dans les produits qu’il vend : s’il vend des pièces détachées (verreries, buses, buvards, télécommandes), c’est qu’il connaît bien ses produits et les retours clients liés au produit. Fort à parier que les produits trop fragiles ont déjà été exfiltrés de la gamme.
  • Et, bien sûr, si vous êtes sur internet, les avis des autres clients.

Source : Site « La compagnie des sens »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *