Séance aromathérapie scientifique/ Olfactologie

L’AROMATHÉRAPIE SCIENTIFIQUE
  • Principe de l’aromathérapie

A la différence de la phytothérapie qui utilise les plantes entières, l’aromathérapie n’utilise que leurs extraits aromatiques à des fins thérapeutiques. On distingue trois types d’extraits de plantes.

– L’essence est une substance aromatique naturelle contenue dans les feuilles, les fleurs, les fruits, les graines, l’écorce ou encore les racines d’une plante. L’essence de chacun des organes de la plante est extraite uniquement par pression mécanique , nommée l’Expression.

– L’huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’organes de cette plante. C’est la forme la plus utilisée en aromathérapie.

– L’hydrolat aromatique est obtenu à la sortie de la distillation, lorsqu’on sépare les huiles essentielles de l’eau distillée. Cette eau distillée est appelée hydrolat aromatique et ne contient que 5 % environ d’huiles essentielles.

L’utilisation des huiles essentielles a des vertus pour traiter les maux du quotidien et permettre un certain apaisement.

  • Comment se déroule une consultation en aromathérapie ?

La consultation d’un aromathérapeute n’est pas obligatoire pour acheter ses huiles essentielles. Cependant, on ne saurait que trop la conseiller pour éviter les intoxications. Car, les huiles essentielles sont extraites de la nature, ce qui ne veut pas dire qu’elles sont sans danger, au contraire, elles sont à utiliser avec beaucoup de précautions.

La consultation a pour objectif d’identifier précisément votre demande. Pour cela, j’évalue les fragilités de terrain chez le patient en demandant systématiquement les antécédents médicaux, les allergies ou les problèmes héréditaires, afin d’éviter les intoxications et les effets indésirables. J’effectue également un test cutané, dans le plis du coude, d’huiles essentielles (diluées) afin d’évaluer votre tolérance.

Enfin, tant que praticien en aromathérapie scientifique certifié, je vous  conseille sur le choix des huiles essentielles, et leur mode d’administration de façon sûre et efficace.

En aucun cas, l’aromathérapie se substitue à l’avis médical.


L’OLFACTOLOGIE

Stress, chagrin, petit vide affectif, manque de dynamisme ou besoin de concentration ? Il existe une thérapie alternative qui se propose de travailler sur ces problèmes émotionnels : l’olfactologie.

cette technique alternative est « un travail sur les émotions, et non pas sur les traumatismes qui peuvent les engendrer, via les huiles essentielles. »

Ma séance débute par une discussion avec le patient à la suite de laquelle nous décidons de travailler sur des grands classiques : l’anxiété, le besoin de concentration pour travailler et l’affectif. Des petits riens du quotidien qui peuvent finalement impacter notre vie. Lorsqu’on est bouleversé par exemple, cela active un jeu de neurotransmetteurs, ce qui a pour effet de déséquilibrer le système. Pour gérer l’état émotionnel, il faut donc retrouver cet équilibre.

Cerveau et odeurs

Quand on sent une odeur, elle va cheminer depuis le nez jusqu’au cerveau. Ces molécules agissent à la fois sur le système limbique, où réside la mémoire autobiographique et sur le néocortex, siège de la raison. Il faut savoir que chaque huile essentielle possède ses propriétés, comme la lavande par exemple qui a des vertus calmantes.

Je commence par chercher les huiles dont les bienfaits apportent une réponse aux problèmes identifiés. Je fait sentir les odeurs les unes après les autres, sans bien entendu me révéler de quelle huile essentielle il s’agit, afin de ne pas brouiller mes impressions. « Lorsqu’on respire une odeur, on peut dire immédiatement si on l’aime ou non. Le plus souvent, c’est dû à la mémoire ».

Effectivement, certaines odeurs plaisent, ravivent la mémoire, et transportent en vacances… alors que d’autres me sont tout bonnement désagréables. Qui aurait pensé qu’en sentant une huile essentielle j’aurai l’impression de respirer des vapeurs de peinture, d’être sur un chantier, ou de sentir un mauvais pain de viande ? Des réactions d’autant plus étonnantes, quand Gaëlle Grave me révèle qu’il s’agissait de cyprès ou encore de géranium !

L’olfactologie : une synergie personnalisée

En début de séance, je vous invite à me faire part des émotions ou du stress qui vous animent en ce moment. Puis, vous serez guidé(e)s par une douce relaxation.
Ensuite, je vous présente des huiles essentielles dont vous avez besoin sans les nommer. Vous pourrez les sentir et les ressentir. Après avoir senti plusieurs huiles essentielles, le but est d’arriver à un mélange de trois parfums, équilibrant note de tête, de fond et de cœur.

Par la suite, il s’agira de la sentir par stick ou par spray au moins trois fois par jour, au calme, avec une bouche vide et neutre, pour laisser la place aux odeurs. Des conditions parfaites pour une parenthèse parfumée propice à un rééquilibrage des énergies et des émotions. Cet exercice vous permettra d’évacuer les petites tensions et contrariétés du quotidien. L’effet relaxant est immédiat. Au bout d’un mois, vous vous sentirez plus apaisé, moins stressé, plus attentif, et cela uniquement grâce aux odeurs

En effet les odeurs sont des molécules qui vont travailler directement sur les émotions, la mémoire émotionnelle, et le système nerveux. Permettant ainsi d’agir sur toute sorte de situation et d’émotion, notamment :

Le stress
– L’anxiété
– Le manque de confiance en soi
– La difficulté à positiver
– L’obnubilation
– La préparation à des examens
– Le deuil
– Et bien d’autres …

Apportant selon les besoins :

– Lâcher prise et Sérénité
– Concentration
– Apaisement
– Stimulation
– Ancrage
– Réconfort
– Douceur
– Volonté
– Et bien d’autres…

Ces conseils peuvent être précieux afin de vous soulager d’un grand nombre de troubles mineurs (symptômes) reliés à la santé en général.